Ce billet est juste un point de vue personnel

Dans deux jours ça fera un mois que Windows 10 est sortie officiellement, avec une grande nouveauté pour ce nouveau Système d'exploitation de Microsoft, la gratuité de la mise à niveau pour tout détenteur d'une licence valide de WIndows 7 SP1, ou Windows 8/8.1.

Cette arrivée est à marqué d'une croix rouge, tan les forums d'assistance informatique on vu pleuvoir de nombreux messages de demandes d'aide suite à des dysfonctionnements lors de la migration, on ne compte plus les problèmes impliquant l'installation même, ceux concernant Windows Update, ou ceux des drivers constructeurs incompatibles ou pas à jour.

Un point important avec l'arrivée de Windows 10, c'est la nouvelle politique de confidentialité imposé par Microsoft qui fait couler beaucoup d'encre, et fait crier au scandale bon nombre de spécialistes de la presse informatique.

Et pour cause l'intrusion de toute part de Microsoft dans les données personnel de l'utilisateur, fait lever les boucliers des plus fervents défenseur de la protections des données personnels et par la même de l'atteinte à la vie privée sur la toile.

On peut constater cet état de fait, par le nombre croissant d'utilisateur ayant fait machine arrière en restaurant leur Système d'exploitation original, ce qui peut facilement ce comprendre pour ceux venant de Windows 7 système stable et éprouvé, mais parait plus étonnant pour ceux qui ont migré à partir de Windows 8/8.1 quand on sait à quel point cet OS est décrié (un gros flop pour Microsoft).

Bien que l'on puisse paramétrer directement à partir de Windows 10 les paramètres de confidentialités et de sécurités, il n'a pas fallut longtemps pour voir fleurir bon nombre d'utilitaires proposant en quelques clics d'effectuer ces même paramétrages, avec certaines fois quelques déconvenue (cf: Destroy Windows 10 Spying utilitaire Win10 de protection de données

L'utilisation de ces outils, bien qu'étant fait pour faciliter les réglages des paramètres de confidentialité et de sécurité, sont à utiliser avec précaution et en tout connaissance de cause, certains sont tout bonnement à éviter si on ne veut pas se retrouver avec des malwares ou barres d'outils, et un système bancale (cf: http://forum.zebulon...html?p=1779510 )

Que dire sur Edge le nouveau navigateur de Microsoft, imposé par défaut lors de l'installation, alors que Microsoft à déjà été condamné par la cour Européenne pour abus de monopole à l'époque ou c'était Internet Explorer (IE) qui était imposé par défaut, il semblerai que ça n'est pas servis de leçon. heureusement il est facile de mettre son navigateur préféré par défaut.

Que dire aussi sur la fonction de Recherche lié à Cortana, et qui par la même impose la recherche Web via le moteur de recherche Bing, sans compter que toute saisie dans cette zone est enregistré sur les serveurs Microsoft, un Keyloger en quelque sorte. Là aussi par chance il est possible de modifier certains réglages pour préserver la confidentialité, mais par contre aucune option native pour changer le moteur de recherche Web par défaut.

Un autre point ou Windows 10 "innove" (on s'en serrais bien passé), c'est la mise en place d'une procédure obligatoire des mises à jour pour des questions de sécurité celons Microsoft , il n'est plus question de mises à jour "importante" et "facultative" l'utilisateur n'a plus le choix, il n'est plus maître de son système, sans compter les dysfonctionnements que cela peut engendrer.

Du coup face à ces problèmes, et aux levées de boucliers de la presse spécialisé Microsoft à tout de même consentie à sortir un outil ou patch (cf: Un outil pour bloquer les mises à jour forcées de Windows 10) pour les plus érudit qui permet de consulter la liste des mises à jour et bloquer au cas par cas, celles dont vous ne voulez pas.

Quand on sait que la fin du support de Windows 7 est prévu pour 2019, et 2020 pour le support étendu (10 janvier 2023 pour Windows 8.1) on peut aisément comprendre ceux qui décident de conservé leur Windows actuel surtout ceux sous Windows 7 (c'est moins évident pour les utilisateurs de Windows 8.1)

Donc pour conclure, dans le domaine de la confidentialité Microsoft ne fait pas réellement dans l'innovation, il ne fait que reproduire les pratiques qui existent déjà chez Google, Apple, Android.

On est dans un monde du tout connecté avec des sauvegardes dans le cloud qui offre soit disant une protection des données utilisateurs (on sait plus ou moins ce qu'il en ai réellement) même un collier de chien peut être connecté à internet.

Pour la majorité des utilisateurs lambda ça ne pose pas de problème, pour les autres il existe une autre porte de sortie que celle de rester sur Windows ; passer sur un OS libre (Linux), à défaut d'avoir une complète équivalence dans les logiciels disponible, il existe un grand nombre de distribution avec des spécificités pour combler chaque utilisateur, un Système d'Exploitation sur mesure en quelque sorte.

Windows 10 est sensé être le dernier Windows, Microsoft n'a donc pas droit à l'erreur, mais ça semble mal partie, l'évolution de l'OS ce ferra par des mises à jour, comme ce qui est pratiqué déjà chez Apple, Android, et dans le monde du libre GNU/Linux.

Attendons de voir ce que l'avenir nous réserve....

@+ ;)